Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère des Finances du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Newsletter | Contact Aide | Index | A propos du site
      Imprimer Envoyer à

> Accueil > Actualités > Décembre 2015 > Le Luxembourg fera appel de la décision Fiat de la Commission/Luxembourg to appeal the Commission’s Fiat decision

Le Luxembourg fera appel de la décision Fiat de la Commission/Luxembourg to appeal the Commission’s Fiat decision

Vers le niveau supérieur

The Luxembourg government today has decided to appeal the European Commission’s decision in the Fiat case, in order to seek legal clarity and previsibility on the practice of tax rulings.

The vast majority of EU member states use tax rulings to provide legal certainty for the taxpayer. In its decision, the Commission has used unprecedented criteria in establishing the alleged State aid, thus putting into jeopardy the principle of legal certainty. In particular, the Commission has not established in any way that Fiat received selective advantages within the meaning of article 107 TFEU.

Luxembourg is strongly committed to tax transparency and the fight against harmful tax avoidance. Luxembourg fully adheres to the OECD/G20 BEPS project, which will modernize international tax rules and create a global level playing field.

Communicated by the Ministry of Finance

Communiqué de presse (4.12.2015)

Le Luxembourg fera appel de la décision Fiat de la Commission (4.12.2015)

Le gouvernement luxembourgeois a décidé aujourd’hui de faire appel de la décision de la Commission européenne dans l’affaire Fiat, dans le but d’obtenir de la clarté juridique et de la prévisibilité quant à la pratique des rescrits fiscaux.

La grande majorité des Etats membres de l’UE recourt à des rescrits fiscaux pour fournir au contribuable une sécurité juridique. Dans sa décision, la Commission a eu recours à des critères inédits pour l’établissement de l’aide d’Etat alléguée, mettant ainsi en doute le principe de la sécurité juridique. En particulier, la Commission ne démontre pas l'existence d'un avantage sélectif octroyé à Fiat, au sens de l’article 107 TFUE.

Le Luxembourg est fermement engagé en faveur de la transparence en matière fiscale et de la lutte contre l’évasion fiscale. Le Luxembourg adhère pleinement au projet BEPS de l’OCDE et du G20, qui vient moderniser la fiscalité internationale et créer un « level playing field » mondial.

Communiqué par le ministère des Finances



Haut de page

Copyright © Ministère des Finances   Aspects légaux | Contact