Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère des Finances du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Newsletter | Contact Aide | Index | A propos du site
      Imprimer Envoyer à

> Accueil > Actualités > Mai 2017 > Bonne tenue des finances publiques au premier trimestre 2017

Bonne tenue des finances publiques au premier trimestre 2017

Vers le niveau supérieur

Pierre Gramegna, ministre des Finances, a présenté aujourd’hui à la Cofibu/Comexbu de la Chambre des Députés la situation budgétaire de l’Etat pour le premier trimestre de l’année 2017.

Les comptes au 31 mars 2017 font apparaître une exécution du budget de l'Etat à hauteur de 26% des recettes et de 25% des dépenses. En particulier, la croissance des recettes est supérieure à celle des dépenses, ce qui souligne la rigueur dans la tenue des finances publiques.

Au niveau de l’Administration centrale, on constate notamment une tendance favorable au niveau de l'évolution des frais de fonctionnement ("consommation intermédiaire"), qui reste -2,9% en-dessous du niveau à la même période de l'année précédente. Quant aux investissements directs, ils restent pratiquement stables en comparaison avec la même période 2016, qui déjà constituait une année record. L'Etat continue à mettre en oeuvre une politique ambitieuse au niveau des investissements, visant à moderniser les infrastructures et assurer une croissance qualitative dans les années à venir.

Les recettes de la TVA sur le commerce électronique continuent à baisser, pour s'établir à un niveau de -68% inférieur à celui de l'année précédente. Dans ce contexte, il convient de rappeler que la part revenant au Luxembourg est passée de 30% à 15% au 1er janvier 2017. En contraste, la taxe d'abonnement est en progression de 2,8%, reflétant les développements favorables au niveau de l'évolution de la place financière.

Pierre Gramegna commente : « Après une nette amélioration de la situation financière de l'Etat au cours de l'année 2016, les tendances constatées au premier trimestre 2017 laissent augurer une poursuite de cette évolution favorable pour l'année en cours. Sur base des chiffres actuels, l’exécution du budget 2017 est légèrement plus positive que les prévisions. Les recettes augmentent plus rapidement que les dépenses, ce qui est le signe d'une politique budgétaire responsable. Pour autant, la rigueur reste de mise pour maintenir cette tendance positive sur les mois à venir. »

Communiqué par le ministère des Finances



Haut de page

Copyright © Ministère des Finances   Aspects légaux | Contact