Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère des Finances du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Newsletter | Contact Aide | Index | A propos du site
      Imprimer Envoyer à

> Accueil > Actualités > Février 2018 > La consolidation des finances publiques se poursuit en 2017

La consolidation des finances publiques se poursuit en 2017

Vers le niveau supérieur

Lors de la réunion conjointe de la Commission des Finances et du Budget (COFIBU) et de la Commission du Contrôle de l’exécution budgétaire (COMEXBU) du 2 février 2018, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a présenté la situation budgétaire de l’Etat au 4ème trimestre 2017.

Selon les normes comptables SEC2010, le solde de l’Administration centrale s’établit à +364,1 millions d’euros fin décembre 2017. Ceci représente une amélioration de +216 millions d’euros par rapport à fin décembre 2016.

Au niveau des recettes, le résultat à la fin du 4ème trimestre s’inscrit dans la lignée des trimestres précédents, à savoir une évolution plus favorable que les prévisions en raison de la bonne conjoncture. Entre décembre 2016 et décembre 2017, le total des recettes a augmenté de +894 millions d’euros, soit de +5,7%. Cette évolution favorable souligne par ailleurs le bien-fondé des prévisions présentées en 2016 au sujet de l’impact de la réforme fiscale.

Du côté des dépenses, les frais de fonctionnement restent sous contrôle, avec une baisse constatée de -8,3 millions d’euros par rapport au même trimestre de l’exercice 2016. Les dépenses en investissements directs ont augmenté de +67,6 millions d’euros, soit de +4,3% en comparaison avec la même période en 2016 et en ligne avec la politique ambitieuse du Gouvernement en matière d’investissements infrastructurels. Au total, les dépenses ont augmenté de +678 millions d’euros entre décembre 2016 et décembre 2017, ce qui représente une progression de +4,3%.

Les recettes continuent ainsi de progresser plus rapidement que les dépenses, ce qui est le signe d‘une politique budgétaire soutenable.

L’exécution du budget de l’Etat au sens de la législation sur la comptabilité de l’Etat affiche au 4ème trimestre 2017 un solde excédentaire de +358,3 millions d’euros pour l’Etat central. Les recettes totales accumulées s’élèvent à 13.754,8 millions d’euros et représentent déjà 104% du budget voté 2017. Les dépenses s’établissent à 13.396,5 millions d’euros, soit 95% du budget voté 2017. Ces chiffres font abstraction des emprunts émis en 2017, afin de permettre une meilleure comparabilité des chiffres d’année en année. En tenant compte des recettes d’emprunts, l’Etat central afficherait un excédent de +1.987,5 millions d’euros.

Pierre Gramegna, ministre des Finances, commente : « La situation budgétaire de l’Etat à la fin de l‘année 2017 confirme le succès des mesures mises en œuvre par le Gouvernement pour équilibrer les finances publiques au cours de ces dernières années. Même à la suite d’une réforme fiscale substantielle, renforçant le pouvoir d‘achat des ménages et la capacité d‘investissement des entreprises, les recettes se développent de manière plus favorable que prévu. Les dépenses sont quant à elles sous contrôle. Le déficit de l’Administration centrale se résorbe graduellement et pose les bonnes bases pour clôturer l’exercice budgétaire 2017 largement en-dessous des projections antérieures. Toutefois, une gestion prudente et la rigueur budgétaire restent de mise afin de continuer à garantir cette évolution positive. »

Communiqué par le ministère des Finances



Haut de page

Copyright © Ministère des Finances   Aspects légaux | Contact