Le Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg Ministère des Finances du Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg
  Recherche
 x Recherche avancée
  Accueil | Nouveautés | Liens | Vos réactions | Newsletter | Contact Aide | Index | A propos du site
      Imprimer Envoyer à

> Accueil > Actualités > Mai 2018 > Les résultats du 1er trimestre 2018 confirment la bonne santé des finances publiques

Les résultats du 1er trimestre 2018 confirment la bonne santé des finances publiques

Vers le niveau supérieur

Le ministre des Finances Pierre Gramegna a présenté ce 15 mai 2018, lors de la réunion jointe de la Commission des Finances et du Budget et de la Commission du Contrôle de l’exécution budgétaire, la situation budgétaire de l’Etat pour le premier trimestre de l’année 2018.

Conformément aux règles européennes SEC 2010, les recettes au niveau de l’Administration centrale affichent une progression de +6,4% par rapport au 1er trimestre 2017 et s’établissent ainsi à 4.324,6 millions d’euros. Au niveau des dépenses de l’Administration centrale, on observe qu’elles ont augmenté de +8,5% par rapport à la même période en 2017 et s’élèvent à 4.498,6 millions d’euros. Cette évolution s’explique par les dépenses d’investissements élevées, qui ont augmenté de 11,7% en comparaison avec le premier trimestre 2017, dans l’intérêt d’une croissance durable et qualitative.

Le solde de l’Administration centrale suivant le SEC 2010 s’établit par conséquent au premier trimestre 2018 à -174 millions d’euros, ce qui correspond à un niveau qui se situe dans la fourchette des soldes observés au courant du premier trimestre des exercices budgétaires 2014 à 2017.

L’exécution du budget de l’Etat, selon les règles de la comptabilité de l’Etat, est en parfaite adéquation avec les prévisions du budget voté pour l’année 2018. Les recettes ont atteint 25,4% du budget, alors que les dépenses correspondent à 24,3%. Le solde du budget de l’Etat au 31 mars 2018 se présente ainsi plus favorablement qu’il y a un an, et s’établit à -82,4 millions d’euros contre -87,9 millions d’euros à la même période en 2017.

Pierre Gramegna, ministre des Finances, commente : « S’il est trop tôt pour tirer des conclusions définitives quant à l’évolution précise des finances publiques au cours de l’année 2018, les résultats du premier trimestre sont encourageants et laissent anticiper un déficit nettement inférieur à celui prévu dans le budget voté. Cette tendance positive est en ligne avec la révision à la hausse des prévisions des recettes fiscales et la baisse du déficit au niveau de l’Administration centrale annoncées dans le cadre du Programme de stabilité et de croissance pour la période 2018-2022. »

Communiqué par le ministère des Finances



Haut de page

Copyright © Ministère des Finances   Aspects légaux | Contact